La ville de Altamura

Le projet de Frédéric II de Souabe

Tout en se trouvant à quelques kilomètres de Matera (Basilicate), la ville de Altamura appartient encore à la province de Bari (Pouilles). Un bref rappel historique.

Le peuple des Peuceti (V siècle av. J.-C.) fondèrent un premier village entouré de murs mégalithiques; le nom de la ville provient justement de “hautes murailles” en référence à cette gigantesque muraille qui entourait le village; détruite par les Sarrasins, la ville fut refondée par Frédéric II de Souabe qui y voulut une nouvelle enceinte, une cathédrale et un château (détruit au XIX): on y installa des communautés juives, grecques et musulmanes et la ville atteignit son apogée.

La ville de Altamura
Défilé historique de Frédéric II

Dans la seconde moitié du XVIII siècle, il fut un centre culturel animé et siège d’une “universitas studiorum” au point de mériter le titre de “Appula Athènes”. Après la Révolution française et la Révolution napolitaine, Altamura se révolte en 1799; elle se bat avec fierté contre les troupes sanfédistes du Cardinal Ruffo et mérite l’appellation de “Leonessa d’Italia”.

Caractéristiques de la ville sont les “claustri” (du latin claustrum, espace fermé). Ils représentent la symbiose de diverses ethnies (latins, grecs, juifs, sarrasins), appelées à Altamura par l’empereur souabe avec l’intention de repeupler la ville. Elles se présentent comme des petites places, plus ou moins grandes, délimitées par les habitations du centre historique : par une ruelle étroite on accède à la cour qui abrite la citerne et des espaces communs.

La cathédrale de Altamura

Altamura: la cathédrale
Altamura: la cathédrale

Elle est l’une des 4 basiliques palatines des Pouilles (c’est-à-dire qu’elle n’était pas la propriété du Vatican mais du “palais” c’est-à-dire du régnant). Elle est la seule dans les Pouilles voulue par Frédéric II qui fit poser la première pierre en 1232; à la suite du tremblement de terre de 1316, elle fut partiellement reconstruite par les Angevins. Le portail est un véritable triomphe de décorations et sculptures aux sujets bibliques : dans la lunette est représentée la Vierge en trône avec Enfant et deux anges ; sur l’architrave la Dernière Cène ; 22 scènes évangéliques de la vie de Jésus à partir de l’Annonciation sont sculptées dans la bague extérieure.

Altamura
Altamura: portail

L’installation interne est à trois nefs avec des colonnes et des piliers aux beaux chapiteaux, presque certainement d’origine souabe.

La ville de Altamura: des découvertes exceptionnelles.

En particulier, sont à relever les empreintes de dinosaures de carrière Pontrelli et le soi-disant “Homme d’Altamura”, squelette complet d’Homo neanderthalensis (entre 180.000 et 130.000 ans) retrouvé dans la grotte de Lamalunga. Dans les environs le Pulo, la plus grande doline karstique de l’Alta Murgia ; c’est une dépression circulaire formée pour la dissolution des calcaires superficiels du diamètre d’environ 500 m. et profondeur de 80 m.

Altamura est enfin célèbre pour ses lentilles et son pain, loué par le poète Horace comme “le meilleur du monde”.

Guide touristique Altamura Angelo Traverso