La fête patronale d’Alberobello


Chaque année du 25 au 28 septembre, c’est la fête patronale d’Alberobello: les médecins Cosma et Damiano (Côme et Damien).

Le martyre des saints Cosme et Damien

Origines.

Les origines de la fête remontent à 380 ans, quand, grâce à la grande dévotion des feudataires de la ville, fut dédiée en leur honneur la petite chapelle d’Alberobello. La première procession des comtes, avec une effigie de saints escortés par des armuriers avec des torches et les premiers colons d’Alberobello, a eu lieu le 27 septembre 1636.

Depuis lors, la dévotion a perduré au cours des siècles, grandissant au même rythme que l’habitat. Les chroniques populaires depuis lors n’ont cessé d’attribuer des guérisons et des prodiges aux deux simulacres, d’autant plus qu’en 1803 deux fragments osseux des saints arrivèrent de Rome (ils se trouvent dans un reliquaire à l’intérieur de leur basilique).

La fête patronale d’Alberobello

La fête patronale d’Alberobello: le programme.

Le programme de la fête contient aujourd’hui des événements à la fois religieux et civils. L’ancienne foire du bétail ouvre les célébrations le matin du 25 septembre. Instituée par le roi Ferdinand Ier de Bourbon en 1820, elle atteignit au 19ème siècle et au début du 20ème siècle, un prestige considérable. La foire attirait des éleveurs de toute la région des Pouilles et même des régions limitrophes, avec des centaines de têtes de bétail qui entassaient l’actuel Largo Martellotta, ce qui est aujourd’hui le “bon salon” de la ville, au pied de la zone monumentale.

Alberobello-madonnari

À 8h du 26 septembre, la ville se réveille avec des feux d’artifice qui annoncent le début de la fête. Pendant la journée, des fanfares animent les rues de la ville. Au crépuscule, les illuminations sont allumées, le point de vue le plus pittoresque de cette forte tradition, datant du début du XXe siècle, est la Piazza del Popolo. Devant la Mairie il y a “l’entrée” du long couloir de lumière qui, pour tout Corso Vittorio Emanuele arrive jusqu’à la Basilique des Saints Médicis.

Dans la nuit du 26 au 27 septembre, dans une ville éclairée par les illuminations, suit l’arrivée des pèlerins de partout. A 4h00 du matin, la ville est éclairée par jour et déborde de pèlerins et de stands de toutes sortes . Avec les pèlerins arrivent aussi les madonnaires, qui avec leurs craies représentent leur dévotion sur le pavé de la Piazza del Popolo.

La fête patronale d’Alberobello

Les processions.

Deux processions de statues, l’une le 27 et l’autre le 28, parcourent les rues de la ville. Elles sont transportées par les soi-disant “Chevaliers des Saints Médicis“, la confrérie à laquelle appartiennent de nombreux citoyens et dévots de partout. La dévotion des fidèles dépasse souvent les frontières nationales. Aujourd’hui encore, nombreuses sont les offres économiques qui arrivent des descendants des soi-disant “oncles d’Amérique”, émigrés d’Alberobello à l’étranger, qui ont conservé l’affection de famille pour les statues des saints. Clôture de la fête le concours de feux d’artifice. L’atmosphère de la fête se dissout lentement, tout se répétera égal, mais différent, dans un an exact.

Angelo Traverso

Pubblicato da Angelo Traverso

Guide touristique francophone Pouilles